Harley-Davidon Softail , La nouvelle gamme est arrivée

NUMERIKAX

«Les nouveaux Softail sont le résultat du plus grand programme de recherche et développement dans l’histoire de la marque. Des milliers d’heures de recherches et d’essais ont été nécessaires pour concevoir de A à Z ces nouveaux Cruisers…» a déclaré Paul James, directeur du produit, à l’occasion de la présentation de la gamme 2018 Harley-Davidson. Nouveau cadre, nouveaux moteurs, et bien sûr nouveau look, la totalité des modèles Softail a été repensée . Le cadre qui simule toujours un cadre rigide à l’arrière gagne en rigidité (+ 65 %), tout en perdant de 8 à 6 kg, selon les versions.  Côté suspensions, les Softail adoptent la fourche à double valve et grand débattement (130 mm) inaugurée par les modèles Touring l’an dernier. À l’arrière, le discret mono-amortisseur se règle désormais plus facilement en précharge.

L’incontournable V-Twin à 45° est ici décliné en deux cylindrées: 1.745 cm3 pour le Milwaukee-Eight 107 et 1.868 cm3 pour le Milwaukee-Eight 114. Ces deux mécaniques montées rigides dans le cadre sont toujours équipées d’arbres d’équilibrage. Elle sont annoncées plus nerveuses et plus coupleuses. Les bruits mécaniques auraient été diminués pour valoriser le son émis par l’échappement, le fameux «potato-potato…», déposé par la marque.

La gamme Softail 2018 réunit huit machines. Un Fat Boy (21.960 €) paré d’une finition satin-chrome, d’un phare au dessin plus moderne et d’un pneu avant très large (160 mm). Une Heritage Classic (22.760 €) conçue pour le tourisme qui gagne un nouveau pare-brise et des suspensions à plus grands débattements. Un Low Rider (16.660 €) plus léger et disposant d’une meilleure garde au sol.

Vient ensuite le Softail Slim (20.160 €), flanqué d’un arrière étroit, d’un mini garde-boue avant et d’une selle solo, un hommage aux bobbers custom d’après-guerre. Davantage conçu pour tailler la route, le modèle Deluxe (21.460 €) brille de tous ses chromes, tandis qu’avec sa longue fourche, le Breakout (21.760 €) joue les dragsters. Après la disparition du V-Rod, un méchant Fat Bob (17.860 €) parait en mesure de reprendre le flambeau. Enfin, l’entrée de gamme demeure assurée par l’abordable Street Bob (14.860 €).

Last but not least, le millésime 2018 Harley-Davidson accueille aussi cinq nouveaux modèles Touring. Deux baggers hot rod, Street Glide et Road Glide Special, qui échangent leurs chromes contre un ténébreux parement noir. Et, trois nouveaux CVO produits en série limitée, Street Glide, Road Glide et Limited, propulsés par le V-Twin le plus puissant jamais proposé par Harley-Davidson, le Milwaukee-Eight 117 de 1923 cm3.

(Butinfos – Figaro)

PUBLICITE NUMERIKAX

x

E-MARKETING NUMERIKAX

NUMERIKAX